bayard
mars 2017

Questions Nature

Comment les vers fabriquent-ils de la soie ? Olive, 8 ans


Celui qu’on appelle le ver à soie est une chenille.

(c) Fotolia

C’est la chenille d’un papillon, le bombyx du mûrier. La femelle de ce papillon pond ses œufs sur un mûrier et les chenilles qui en sortent se nourrissent des feuilles de cet arbre.

Quand les chenilles deviennent assez grosses, deux glandes dites séricigènes se développent dans leur corps. Ces glandes produisent un fil de soie qui peut mesurer 1 km de longueur !
La chenille se sert son fil de soie pour s’accrocher à une branche et pour tisser un cocon. A l’intérieur, elle se transforme en papillon. C’est la métamorphose.
C’est en déroulant le fil qui constitue le cocon que l’on récolte la soie qui sert ensuite pour faire des vêtements ou des foulards.
Le bombyx du mûrier est une espèce domestique, originaire de Chine, qui n’existe pas dans la nature ! Elle a été obtenue à force de sélections, comme le chien à partir du loup.

 

 

Pas de commentaire.

  • Il n'y a pas encore de commentaire. Remplissez le formulaire ci-dessous pour en envoyer un.

 Laisser un commentaire :

(* champ obligatoire)

Votre commentaire         

                                       

Ce site est un espace protégé pour les mineurs.

Les informations personnelles que tu nous donnes seront conservées par le groupe Bayard, qui édite le site blog.jaimeliremax.com. Elles nous servent à te permettre de poster des commentaires sur le blog. Conformément à la loi «Informatique et Libertés» du 6 janvier 1978 modifiée, tu peux vérifier quelles informations nous avons sur toi, nous demander de les modifier, de les rectifier ou de les supprimer en demandant à tes parents de nous écrire à l’adresse suivante, en joignant une photocopie de leur pièce d’identité : Bayard (CNIL), TSA 10065, 59714 Lille Cedex 9.